Les Français consomment encore trop de psychotropes

Damien Mascret - le 16/01/2012

Contre l'anxiété ou l'insomnie, l'usage des benzodiazépines reste élevé. Les Français se placent à la deuxième place européenne, selon un rapport de l'Agence du médicament.

Chaque année, un Français sur cinq consomme au moins une benzodiazépine (type Xanax, Lexomil, Temesta, Seresta…) ou un médicament apparenté (Stilnox, Imovane, Myolastan…), selon le bilan dévoilé lundi soir par l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps). Au total, 22 benzodiazépines sont prescrites en France, essentiellement dans deux indications: l'anxiété et l'insomnie.

 

medicaments--2-.jpg

 

Résultat, avec 134 millions de boîtes consommées en 2010, la France se range à la deuxième place, derrière le Portugal pour les anxiolytiques et après la Suède pour les hypnotiques. La baisse amorcée depuis une dizaine d'années marque le pas et la courbe semble même repartir à la hausse depuis deux ans. Mais il faut se méfier des courbes: «La diminution apparente vient surtout d'une baisse des associations de benzodiazépines pour un même patient. Globalement, le nombre d'utilisateurs n'a pas diminué. Nous restons les plus gros consommateurs de psychotropes en Europe», explique le Pr Bernard Bégaud, directeur de l'unité Inserm de pharmaco-épidémiologie à l'université de Bordeaux.

De plus, les experts de l'Afssaps soulignent que «la diminution des consommations ne concerne pas l'ensemble des molécules et des classes, ainsi les consommations de tétrazepam et de clonazépam augmentent». Or, le tétrazépam (Myolastan et génériques) est avant tout prescrit aux sportifs pour ses propriétés myorelaxantes (détente musculaire), tandis que le clonazépam (Rivotril) est un anticonvulsivant utilisé dans l'épilepsie mais dont l'usage est détourné. C'est pourquoi il est désormais obligatoirement prescrit par les médecins sur des ordonnances sécurisées. D'autres benzodiazépines à l'usage particulièrement détourné par les toxicomanes ou à des fins criminelles (soumission chimique) ont été soumises au même régime.

 

Commentaire du webmestre : Rien ne peut remplacer la Paix intérieure que Dieu seul veut nous donner gratuitement.

Si nous lui avouons nos fautes et si nous nous confions totalement en Jésus Christ, Il nous donne sa Paix.

Pour plus d'infos, écrivez-moi : pierredanis@orange.fr

 

 

Retour à l'accueil