Une pomme qui n’est pas issue de l’Agriculture Biologique subit en moyenne 36 traitements chimiques.


(source INRA)

pomme.png
Les pesticides agricoles sont des perturbateurs endocriniens, ils sont susceptibles d’être   ingérés sous forme de résidus de traitement des fruits et légumes.
Plus de 50% des fruits et des légumes produits par l’agriculture intensive contiennent des pesticides.


Ces pesticides posent un véritable problème de santé publique, et pas seulement pour les utilisateurs qui sont les plus exposés, mais aussi pour la population générale. En effet, les effets de faibles quantités de pesticides , en mélange, pendant des périodes longues posent de nombreux problèmes de santé. L’épidémiologie nous montre ainsi que les personnes exposées aux pesticides ont plus de risque de développer de nombreuses maladies que les autres : Cancer, malformations congénitales, problèmes d’infertilité, problèmes neurologiques ou encore système immunitaire affaibli sont plus fréquent chez eux !


Face à cette situation, une seule solution : mieux évaluer les pesticides pour interdire à priori tout ceux qui présentent un potentiel toxique pour l’homme avéré ou même suspecté et surtout diminuer considérablement l’usage des pesticides en changeant d’urgence le type d’agriculture pratiquée dans notre pays ! (Source Association Générations Futures)

 

Commentaire du responsable du blog :

Mangez des fruits BIO, et si vous n'en trouvez pas, épluchez-les.

A l'origine, le créateur les a conçu beaux, savoureux, nourissants, pour que nous soyons en bonne santé.

Retour à l'accueil