Alors que le Conseil national de santé et de recherche médicale vient de donner ses indications sur l'utilisation des tissus foetaux pour la recherche, selon lequel il ne doit y avoir aucun commerce en ce domaine, de le Daily Télégraph vient de révéler que, la société hollandaise Crucell et la Parexel International de Sydney (toutes deux cotées au Nasdaq), seraient impliquées dans l'organisation d'un réseau commercial de foetus.


Pour exporter en Hollande des tissus foetaux issus des 90 000 avortements annuels en Australie, ils auraient sollicité l'accord du Comité d'éthique de l'hôpital Queen Elizabeth d'Adélaïde.


Les tissus seraient envoyés au laboratoire de Crucell en Hollande qui en ferait des lignées cellulaires pour la recherche de vaccins pour les maladies infectieuses. Les médecins qui auraient participé à la collecte de ces tissus foetaux seraient payés en heure de travail effectué. Le nom de l'hôpital d'où proviendraient les tissus fotaux n'a pas été divulgué.

 

IVG

Si vous cherchez des infos sur la Bible, cliquez sur : http://biblique.blogspot.com/   
ou sur la science : http://gloireaucreateur.blogspot.com
ou sur les religions : http://religionouDieu.blogspot.com

Retour à l'accueil