Chiffre-choc: 79.000 morts par an liées au tabagisme passif 
 
C'est un chiffre-choc sur les méfaits du tabagisme passif dans l'Union européenne

A en croire le Smoke Free Partnership, un ensemble d'organismes scientifiques, 79.000 personnes meurent chaque année, victimes de la fumée des autres. Parmi elles, des employés des bars, discothèques et restaurants. L'eurodéputée Liz Lynne se félicite que six Etats-membres aient interdit la cigarette dans les lieux publics, et espère que d'autres suivront. "La plupart des gens n'aiment pas manger dans une atmosphère enfumée. Je suis très heureuse que l'Irlande ait introduit la première une interdiction totale, d'autant plus que cela ne semble pas affecter outre-mesure la fréquentation de ces établissements. Il en va de même dans d'autres pays ayant opté pour l'interdiction. Beaucoup de gens ont encore plus envie d'aller au restaurant ou d'entrer dans un bar, parce que même les fumeurs n'aiment pas que l'air soit trop enfumé." 

D'après ce rapport présenté au Parlement européen, la grande majorité des victimes mortelles sont pourtant intoxiquées à domicile. Le professeur Konrad Jamrozik: "Nous disposons d'un certain nombre de rapports scientifiques officiels à l'échelle internationale qui confirment que le tabagisme passif est une cause de maladies cardiaques, d'accidents vasculaires et de cancers du poumon." Que la cigarette soit proscrite dans tous les lieux publics en Europe, y compris les lieux de travail, c'est ce que souhaite le Smoke Free Partnership. Et d'ajouter que la fumée de tabac contient plus de 4.000 substances chimiques, dont plus de 50 sont cancérigères et plus de cent sont assimilées à du poison. 

 
                                  Source : EuroNews  

Retour à l'accueil