vache.gif              N'y a-t-il que les vaches qui soient folles?



L’actualité me pousse à réfléchir sur notre notre responsabilité dans ce monde. L’alimentation, la question du clonage, le statut de l’embryon, l’euthanasie et le concept de la famille connaissent de tels bouleversements que nous devrions nous arrêter pour nous demander dans quelle direction va l’humanité. Il est merveilleux de pouvoir accroître nos connaissances sur le monde qui nous entoure, mais il est effrayant de voir comment certains ambitieux se prennent pour des dieux pouvant triturer et modifier à leur guise les êtres vivants. Je crois qu’il est du devoir des églises bibliques d’avertir leurs concitoyens de l’issue de ces choses.


Vaches folles ou hommes fous?

Pressés par l’endettement et par des impératifs de productivité, nombre d’agriculteurs européens ont accepté de modifier le régime de leurs animaux. Depuis toujours, le bétail mange de l’herbe et des céréales. Mais certains ont jugé bon d’utiliser les carcasses pour faire des aliments à moindre coût. Les vaches ont dû manger leurs congénères réduits en poudre. Par économie, des fabricants de farines animales ont réduit la température de cuisson des abats. Cela a multiplié les risques de contamination pour donner l’épidémie de vache folle que nous connaissons. Par manque de prudence, certains savants ont déclaré que cette maladie des vaches ne pouvait se transmettre aux hommes. Aujourd’hui, des personnes sont mortes parce que l’ESB a fait un saut des vaches jusqu’à l’homme.

Il y a donc eu imprudence et manipulation. Dans le recueil de conférences "Santé et maladie", écrit en 1923 par Rudolf Steiner, on pouvait lire : "Que se produirait-il donc si, au lieu de végétaux, le bœuf se mettait à manger de la viande ? Il se remplirait, notamment, d'acide urique et d'urate. Or l'urate a, quant à lui, des habitudes particulières : il a un faible pour le système nerveux et le cerveau. Si la vache mangeait directement de la viande, il en résulterait une sécrétion d'urate en énorme quantité, l'urate irait au cerveau et la vache deviendrait folle".


Tout un chacun peut se demander si ce qu’on lui propose dans son assiette n’est pas un futur poison pour lui et ses enfants. Dioxines, hormones, produits cancérigènes, OGM, farines animales, où s’arrêtera la liste ? On peut dégager au moins trois attitudes qui ont conduit à cette catastrophe alimentaire : 1) la violation de lois naturelles ancestrales ; 2) l’appât du gain ; 3) l’absence de respect des êtres vivants.


La Bible explique que Dieu a créé le bétail et qu’Il lui a donné l’herbe verte pour nourriture1. Le fait de ne pas se soucier de ce que la Bible enseigne a conduit certains hommes à violer ce que Dieu avait clairement établi. Le résultat est une épidémie dont les suites seront graves.


La Bible parle aussi des conséquences graves entraînées par l’amour de l’argent : "L’amour de l’argent est une racine de tous les maux ; quelques-uns, en étant possédés, se sont égarés loin de la foi et se sont jetés eux-mêmes dans bien des tourments."2


Enfin, la Bible prédit le jugement de Dieu sur " ceux qui détruisent la terre "3, c’est-à-dire tous ceux qui souillent, gaspillent, méprisent, polluent et maltraitent la nature.

Retour à l'accueil