Journée mondiale du cancer: 7,6 millions de morts en 2005 
 
Le cancer a tué 7,6 millions de personnes dans le monde l'an dernier, soit 13% du total des décès, et 84 millions en mourront dans les dix ans à venir si rien n'est fait, a averti vendredi l'OMS à l'occasion de la Journée mondiale contre le cancer.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) propose de réduire les taux de décès par maladie chronique de 2% par an entre 2006 et 2015, ce qui permettrait d'éviter plus de 8 millions de décès par cancer. Elle souligne que 40% des cancers sont évitables.

Selon le Dr Catherine Le Galès-Camus, sous-directeur général de l'OMS chargé des maladies non transmissibles, il est urgent de "combler l'énorme fossé entre pays développés et en développement pour tout ce qui touche à la prévention, au traitement et aux soins dans le domaine du cancer".

En effet, souligne l'OMS dans un communiqué, plus de 70% de tous les décès par cancer sont enregistrés dans des pays à faible revenu ou à revenu intermédiaire. Dans ces pays, la mauvaise hygiène de vie (alimentation trop riche en sucres, sel et graisse, tabagisme, sédentarité), qui était auparavant l'apanage des pays industrialisés, tend à se répandre.

Le tabagisme à lui seul est à l'origine d'environ 1,5 million de décès par cancer chaque année. A cet égard, l'OMS considère comme "une étape majeure" l'entrée en vigueur en 2005 de sa Convention internationale anti-tabac.

Par catégories, le cancer du poumon provoque 1,3 million de décès par an, celui de l'estomac près d'un million, le cancer du foie 662.000, celui du colon 655.000 et le cancer du sein 502.000.

Le thème de la Journée internationale organisée samedi est le cancer chez l'enfant. La maladie tue 160.000 enfants chaque année. Dans les pays en développement, environ 60% des enfants atteints succombent alors que dans les pays développés ils ne sont que 25% en raison notamment d'un diagnostic plus précoce.
Source : AFP 

Retour à l'accueil