Climat: La guerre météorologique, une réalité...


Quand nous étudions la progression des avancées scientifiques permettant aux gouvernements de contrôler le climat, nous en savons beaucoup plus en ce qui concerne la guerre météorologique !

Il est intéressant d’étudier la chronologie des progrès scientifiques qui ont permis aux scientifiques Russes et Américains, depuis la fin du XIXe siècle, de contrôler le climat de la terre, au point de pouvoir utiliser cette technologie comme une arme. Il est clair que toute arme est destinée à blesser ou tuer ses victimes, d’une manière soudaine ou graduelle.

Cette guerre météorologique agit de ces deux manières. De nombreuses personnes ont déjà été tuées par ces anomalies dans le climat de la terre. Mais des millions d’autres en sont progressivement affectées, sur le plan économique. En fait, quand vous comprenez que le principal objectif du prochain Nouvel Ordre Mondial est de détruire complètement notre civilisation industrielle actuelle, pour forcer l’humanité à retourner à une civilisation agricole semblable à celle du XVIIIe siècle, vous pouvez commencer à comprendre quelle est la puissance de ceux qui peuvent utiliser le climat comme une arme.


Ceux qui peuvent contrôler le climat peuvent atteindre un certain nombre d’objectifs étalés dans le temps :


1. Les gens pourraient être contraints de quitter des zones géographiques qui leur semblent trop souvent dévastées par des modifications du climat. En ce moment, le gouvernement des Etats-Unis s’efforce activement de mettre en œuvre le Traité des Nations Unies sur la Biodiversité. Ce traité envisage que la moitié des Etats-Unis soit débarrassée de toute activité humaine. Celui qui pourrait manier l’arme météorologique disposerait d’un outil extraordinaire pour atteindre cet objectif.


2. Les gens pourraient être contraints d’abandonner toute une ville, si celle-ci était constamment ravagée par des phénomènes météorologiques, comme des inondations incessantes, des tremblements de terre ou même des éruptions volcaniques. Savez-vous que l’on a déjà planifié la disparition de certaines villes, selon le plan que nous avons cité ?


3. Si des zones auparavant fertiles pouvaient être transformées en déserts par des sécheresses répétées, les gens abandonneraient ces zones sans trop de résistance. En fait, la guerre météorologique peut ainsi détruire toute vie dans certaines zones géographiques.


4. Toute vie serait quasiment impossible dans ces zones. La biosphère est la somme de tous les écosystèmes présents dans une certaine zone géographique. Un bon exemple de biosphère est le type unique d’écosystème rencontré au sud-ouest des Etats-Unis, ou dans d’autres régions comme le sud-est ou le centre ouest.


5. Certaines populations seraient soumises à des famines à répétition, afin de les contraindre à accepter les mesures de contrôle démographique qu’elles pourraient refuser plus obstinément dans des circonstances normales.


6. Les populations soumises à la famine ou à des catastrophes climatiques constantes pourraient accepter des gouvernements qu’ils auraient refusés si elles avaient vécu dans un environnement normal.


7. Si une nation se trouve déjà attaquée par des ennemis étrangers, si elle connaît un effondrement de son économie et des troubles violents dans ses villes, une série de désastres climatiques pourrait être opportunément provoquée pour faire basculer cette nation dans la panique.


Tous ces scénarios sont très plausibles. Nous vivons un moment très critique de l’histoire de l’humanité. Tous les signes montrent que l’Antichrist va bientôt paraître. Nous devons donc accorder notre attention à ce problème de la guerre météorologique. Ce phénomène pourrait bien être l’événement destiné à nous pousser à accepter l’Antichrist en personne, comme nouveau dictateur mondial.

Etudions à présent la chronologie des avancées scientifiques qui ont permis aux scientifiques de contrôler le climat. La plupart de ces scientifiques travaillent pour les gouvernements russe ou américain. Nous avons extrait ces informations d’un ouvrage intitulé " Angels Don’t Play This HAARP : Advances In Tesla Technology " (Les anges ne jouent pas de cette HAARP : Avancées dans la technologie Tesla), de Jeane Manning et du Dr Nick Begich, Earthpulse Press, Anchorage, Alaska, 1995.


Avant de commencer, nous voulons vous faire part de nos inquiétudes à propos des auteurs de ce livre, et qui nous font croire que les avancées qu’ils décrivent sont réelles, et qu’elles représentent un sérieux danger. Ces auteurs sont des extrémistes environnementaux du Nouvel Age. Lorsque je me trouvais au nord-ouest des Etats-Unis, sur la côte du Pacifique, nous appelions ces cinglés les " colle-au-tronc, " parce qu’ils avaient l’habitude de s’attacher au tronc des arbres qui allaient être abattus. On ne pouvait donc tuer l’arbre sans tuer d’abord un être humain.

Je sais que les extrémistes du Nouvel Age, quelle que soit leur tendance, n’hésiteront pas à mentir si cela sert leurs objectifs. En fait, ils n’hésiteront pas à vous dire avec aplomb le mensonge le plus colossal, si cela peut vous convaincre à adopter leur position.

Toutefois, après avoir pris connaissance du Traité des Nations Unies, signé en 1974, et interdisant à toute nation d’utiliser la guerre météorologique contre n’importe quelle autre nation, j’ai été soudain convaincu que le livre cité plus haut présentait des informations correctes. J’ai pu également découvrir avec surprise combien était grand le nombre des articles de journaux ou de magazines qui ont parlé des possibilités de la guerre météorologique, au cours de ces vingt dernières années.


Nous savons que la manifestation de l’Antichrist ne se produira pas tant que le Saint-Esprit n’aura pas ôté la puissance qui le retient encore (2 Thess. 2). Nous pensons qu’il est très probable que Satan a été autorisé à révéler certains secrets aux hommes pervers qui servent l’Antichrist. Dieu avait gardé ces secrets pour Lui au cours des siècles passés. Le Saint-Esprit a certainement ôté Sa puissance restrictive dans ce domaine, afin de permettre aux scientifiques de faire certaines découvertes qui serviraient l’Antichrist. Les prophéties bibliques s’accomplissent donc d’une manière remarquable, et d’une manière que nous ne pouvions pas envisager auparavant.

Voici la chronologie des découvertes scientifiques qui ont permis à certains gouvernements de contrôler le climat, au point d’utiliser ces modifications climatiques comme une arme de guerre.
1886-1888 : Nikola Tesla invente le moyen de produire du courant alternatif, ainsi que le moyen de le transmettre. A mesure que le réseau mondial de courant alternatif se répand sur la terre (à60 hertz, ou pulsations par seconde, la terre va finir par " danser à un rythme différent de celui de sa fréquence propre, qui est de 7-8 hertz. " Saviez-vous que la terre vibrait au rythme de 7-8 hertz ? Le fait que Dieu a créé la terre en la faisant vibrer à une très basse fréquence est très important pour le contrôle du climat.


1900 : Tesla présente un brevet pour transmettre l’énergie électrique par des moyens naturels. En 1905, le brevet décerné par l’Office des Brevets des Etats-Unis à cette occasion porte le numéro 787.412. Je pense que très peu de personnes savent qu’il existe une technologie permettant de transmettre l’énergie sans l’aide de moyens physiques (câbles ou fils). La génération et la transmission de l’électricité pourraient se faire avec abondance, et d’une manière complètement gratuite ! Il est vrai que des sommes colossales de profits d’entreprises s’évanouiraient aussitôt ! C’est pourquoi la découverte de Tesla ne fut jamais rendue publique.
1924 : Confirmation que les ondes radio rebondissent hors de l’ionosphère 1 (une couche de particules électriques chargées, située à une altitude de 50 kilomètres).
1938 : Des scientifiques proposent d’illuminer le ciel pendant la nuit en utilisant un puissant générateur d’électrons pour réchauffer l’atmosphère. Actuellement, un nombre incalculable de générateurs d’électrons déversent dans l’espace des millions de watts d’électricité, à des fréquences extrêmement basses. C’est la raison principale du réchauffement actuel du climat de la planète ! Ce réchauffement n’a rien à faire avec la pollution ni les émissions industrielles, ni avec la fermentation des excréments de vaches, comme l’ont prétendu des extrémistes du Nouvel Age ! Les stratèges du Nouvel Ordre Mondial sont capables de faire les prédictions les plus lugubres, puis de fournir les moyens technologiques de les accomplir !
1940 : Tesla annonce l’invention d’un " rayon de la mort. " Il est évident que nos militaires savent créer un bouclier protecteur sur notre continent, en utilisant correctement ces réchauffeurs à électrons.
1945 : Début des expériences atomiques, accompagnées de 40.000 pulsations électromagnétiques.
1952 : W.O. Schumman identifie la fréquence de vibration de la terre, et la fixe à 7,83 hertz.
1958 : Découverte de la ceinture de radiations de Van Allen. Ce sont des particules électriques chargées, emprisonnées dans le champ magnétique de la terre, à près de 4.000 kilomètres d’altitude. Cette même année, on observe que cette ceinture de radiations était violemment perturbée.
1958 : Projet Argus : La Marine Américaine fait exploser trois bombes nucléaires au sein de la ceinture de Van Allen.
1958 : Le Conseiller pour les modifications climatiques, à la Maison-Blanche, déclare que le Département de la Défense étudie les moyens de manipuler " le ciel et la terre, afin de modifier le climat. " Saviez-vous qu’il existait à la Maison Blanche un Bureau chargé des modifications climatiques, dès 1952 ? La seule existence d’un tel Bureau implique fortement que la technologie nécessaire pour modifier ou contrôler le climat existait déjà !
1960 : Début d’une série de désastres climatiques.
1961 : Des scientifiques proposent d’expérimenter la production de nuages d’ions artificiels. Dès 1960, on avait commencé à répandre dans l’espace certains produits chimiques, comme la poudre de baryum, en utilisant des satellites ou des fusées.
1961-1962 : L’Union Soviétique et les USA envoient dans l’atmosphère de nombreuses impulsions électromagnétiques. Des bombes atomiques d’une puissance équivalant à 300 mégatonnes détruisent environ 4 % de la couche d’ozone. Se pourrait-il que la destruction de la couche d’ozone ait été intentionnellement créée par les gouvernements de l’URSS et des USA, au moyen de bombes atomiques ? Non seulement ces gouvernements connaissaient les effets de ces bombes, mais ils les ont soigneusement mesurés. Pensez-vous que nous puissions nous trouver devant un nouvel exemple d’une prédiction catastrophique faite par ceux-là même qui possédaient les moyens technologiques de l’accomplir ?
1962 : Lancement de satellites canadiens, et début de la stimulation des résonances du plasma par des antennes spéciales, au sein du plasma de l’espace.
1966 : Gordon J.F. MacDonald publie les projets militaires concernant la manipulation de l’environnement.
Années 60 : Dans le Wisconsin, dans le cadre du projet Sanguine, la Marine américaine expérimente des antennes ELF (Extremely Low Frequency), à fréquence extrêmement basse. On apprend que la Marine avait besoin de cette technologie ELF pour communiquer avec ses sous-marins, d’une manière inattaquable par ses ennemis. Nous ne mettons pas en cause cet objectif. Mais est-il aussi possible que ces antennes ELF servent à un autre but, c’est-à-dire à la manipulation du climat ?
1968 : Des scientifiques russes révèlent au monde occidental qu’ils ont défini les fréquences des impulsions électromagnétiques capables de contrôler les fonctions mentales et physiologiques, que ce soit pour les améliorer ou les détruire. L’idée même qu’un gouvernement totalitaire au service de l’Antichrist puisse manipuler les processus mentaux en utilisant des impulsions électromagnétiques est l’une des plus effrayantes que l’on puisse imaginer ! A cette occasion, on a pu voir de quelle manière inhabituelle la Russie et l’Amérique acceptaient de coopérer, en pleine guerre froide ! Une telle coopération prouve que nous avions raison de dire que la Russie n’avait pas cessé de coopérer avec les puissances occidentales depuis 1917. Elle ne faisait que simuler le fameux combat entre Thèse et Antithèse, pour aboutir à la Synthèse du système de l’Antichrist, encore appelé Nouvel Ordre Mondial.
1972 : Premières révélations sur les expériences de réchauffement artificiel de l’ionosphère, à Arecibo, à Porto Rico, au moyen d’ondes radio à haute fréquence. Un réchauffeur de 100 mégawatts, construit plus tard en Norvège, au cours des années 70, peut modifier la conductivité de l’ionosphère aurorale. On approche réellement du moment où l’on pourra réellement contrôler le climat. Lorsque vous pouvez manipuler la conductivité de l’ionosphère aurorale, c’est-à-dire l’endroit où les systèmes climatiques ont leur origine et entrent en action, vous commencez à pouvoir contrôler les climats. Notez bien la date à laquelle cette technologie a été mise au point : 1972.
1973 : Révélation que le lancement de Skylab a diminué le contenu total des électrons de l’ionosphère pendant trois heures, à cause des gaz d’échappement de la fusée.
1974 : L’Assemblée Générale des Nations Unies interdit toute guerre environnementale. Nous avons donné les détails de ce terrible traité dans notre article 1196, intitulé : " Le Traité des Nations Unies prouve que la manipulation du climat existe bien. " Vous n’auriez pas besoin d’un traité interdisant la guerre météorologique, si cette technologie n’existait pas déjà, et n’avait pas déjà prouvé son efficacité. Cela signifie que cette technologie avait été soigneusement mise au point au cours des 24 dernières années.
1974 : Expériences de réchauffement artificiel de la partie basse de l’ionosphère, au moyen d’ondes à haute fréquence, à Plattsville (Colorado), à Arecibo (Porto Rico), et à Armidale, en Australie.
1974 : Expérience d’illumination des atomes d’oxygène de l’ionosphère, en les bombardant d’électrons accélérés.
1975 : Robert Helliwell, Professeur à Stanford, révèle que les fréquences très basses émises par les lignes électriques altèrent l’ionosphère. Je me souviens très bien de ce rapport, car je me suis moqué à l’époque de l’idée que les lignes électriques puissent avoir un tel effet sur notre massive planète. Je n’avais jamais pensé que la raison pour laquelle elles pouvaient avoir un tel effet était qu’elles émettaient justement la fréquence capable d’altérer l’ionosphère.
1975 : Le Sénateur américain Gaylord Nelson oblige la Marine à céder des rapports de recherche prouvant que les ondes ELF, à fréquence extrêmement basse, pouvaient modifier la chimie du sang humain. Là encore, une telle technologie commence à produire des effets qui nous concernent tous de très près, n’est-ce pas ? Si un ennemi peut altérer la chimie de mon sang en m’envoyant des ondes ELF, je peux être détruit sans jamais savoir ce qui m’arrive, ni qui peut provoquer de tels dégâts dans ma santé. Pouvez-vous voir de quelle manière il devient possible d’atteindre toute une population, sans que personne ne se doute qu’elle est en train d’être manipulée ?
1975 : Le Sénateur Pell, membre d’une sous-commission du Sénat, propose que la recherche sur les modifications artificielles du climat devrait dépendre d’une agence civile responsable devant le Congrès Américain. Sa proposition ne fut pas suivie. Dans notre article 1196, nous disons que le Sénateur Pell a enjoint les Etats-Unis de signer le Traité des Nations Unies interdisant la guerre météorologique. Il semble que le Sénateur Pell se soit très inquiété de la possibilité d’utiliser et d’abuser de cette technologie. Il était pourtant parfaitement au courant du Plan du Nouvel Ordre Mondial, pour l’avoir soutenu pendant des années.
1975 : Les Soviétiques commencent à émettre des ondes ELF à des fréquences correspondant aux fréquences des principales ondes cérébrales. Ces ondes ont été dirigées en particulier sur la ville d’Eugene, en Oregon. Les habitants de cette ville ont dû continuellement être exposés à ces ondes. Là encore, j’ai été extrêmement troublé de découvrir qu’un ennemi pouvait détruire mon corps ou mon cerveau, sans que je m’en rende compte.
1976 : Les Docteurs Susan Bawin et W. Ross Adey démontrent que les cellules nerveuses sont altérées par des champs électromagnétiques à fréquence extrêmement basse (ELF).
1979 : Lancement du troisième observatoire astrophysique à haute énergie de la NASA. Ce lancement provoque d’importantes destructions dans l’ionosphère. Ce " trou " dans le plasma a été causé par des processus chimiques rapides, entre les gaz d’échappement de la fusée et la couche d’ozone. La couche d’ozone a été considérablement détruite pendant plusieurs heures, dans un rayon de plus de 300 kilomètres.
1985 : Bernard J. Eastlund présente un brevet pour des " moyens et méthodes visant à modifier l’atmosphère d’une région de la Terre, ainsi que l’Ionosphère et la Magnétosphère. Ce brevet est le premier des trois brevets déposés par Eastlund, et confiés à la Société ARCO Power Technologies.
1986 : Le projet Henhouse de la Marine Américaine reproduit l’expérience de Delgado, à Madrid, démontrant que des champs électromagnétiques très bas, à fréquence très basse, peuvent endommager des embryons de poulet.
Années 1980 : Vers la fin de cette décennie, les Etats-Unis commencent à mettre en place un réseau de tours GWEN (Ground Wave Emergency Network - Réseau d’Urgence d’Ondes Terrestres). Chacune de ces tours doit générer des ondes à très basse fréquence VLF (Very Low Frequency). Dans notre article 1196, nous avons révélé que ces tours GWEN ont produit un barrage électromagnétique dans l’atmosphère du centre ouest américain, provoquant 40 jours et nuits de pluies continuelles dans cette région, en 1993. Les tours GWEN étaient situées exactement à l’endroit où ces pluies diluviennes se sont produites. En outre, nous avons publié une carte des Etats-Unis montrant l’emplacement des tours GWEN. Nous avons constaté avec un grand intérêt que des tours GWEN avaient aussi été installées le long de la faille de San Andreas, en Californie et au Nevada, à l’endroit même où tant de tremblements de terre se sont produits depuis dix ans !
1987-1992 : Des scientifiques de l’entreprise ARCO travaillent sur les brevets Eastlund, pour mettre au point des armes nouvelles.
1994 : L’entreprise E-Systems, travaillant pour l’armée, rachète ARCO et les brevets Eastlund, afin de construire le plus grand réchauffeur mondial de l’ionosphère. Ce projet est connu sous le nom de projet HAARP (High-frequency Active Auroral Research Project — Projet actif de recherche aurorale à haute fréquence). Bien que des tours HAARP aient été construites en Alaska avant cette époque, ce fut à ce moment-là que l’on décida de construire un grand nombre de tours HAARP, sur un espace de 16 hectares.
1994 : Le Congrès gèle les crédits destinés au projet HAARP, jusqu’à ce que ses promoteurs mettent l’accent sur l’utilité de ce projet pour lutter contre la prolifération des armes nucléaires. Là encore, nous devons nous demander si cette technologie ne pourrait pas également être utilisée pour créer des tremblements de terre, tout autant que pour contrôler l’application des traités de non-prolifération des armes nucléaires.
1995 : Le Congrès accorde 10 millions de dollars de crédits au projet HAARP, officiellement pour lutter contre la non-prolifération des armes nucléaires. Notre seule consolation est de savoir que le gouvernement américain contrôle étroitement ce projet. Mais c’est ce même gouvernement qui nous introduit à toute vitesse dans le gouvernement global de l’Antichrist, encore appelé Nouvel Ordre Mondial.

1994-1996 : La mise au point des équipements HAARP se poursuit.
1996 : Les promoteurs du projet HAARP expérimentent des applications de pénétration tomographique de la terre en modulant les jets d’électrons pour les mettre aux fréquences ELF. Pouvons-nous observer des tremblements de terre inhabituels ou importants en 1996 ? Nous allons étudier cela et vous en parler plus tard.
1998 : Date projetée du fonctionnement à plein régime du projet HAARP. Nous avons connu, en 1997 et 1998, de très sévères modifications du climat habituel. Ce n’est pas une simple coïncidence si ces modifications sans précédent du climat ont accompagné le fonctionnement à plein régime du projet HAARP. Aujourd’hui, les scientifiques peuvent créer et contrôler n’importe quel type de climat, en particulier les désastres météorologiques. Ceux qui voudraient désespérément réduire des deux tiers la population mondiale, détruire notre civilisation industrielle, et limiter sévèrement les activités humaines qui " mettent en danger la planète, " sont les mêmes qui possèdent à présent les moyens techniques leur permettant d’atteindre ces objectifs.
En outre, quand leurs prédictions lugubres sont accomplies par les scientifiques qu’ils contrôlent, les hommes et femmes de la rue sont remplis d’admiration pour ces hommes, et sont prêts à les suivre n’importe où, c’est-à-dire directement dans les bras de l’Antichrist.


En vérité, nous sommes bien à la fin des temps !

Etes-vous spirituellement prêt ? Votre famille est-elle prête ? Protégez-vous efficacement vos bien-aimés ? C’est la raison d’être de notre ministère : vous permettre de comprendre à quel péril nous sommes confrontés, et vous aider à employer les moyens qui vous permettront d’avertir et de protéger ceux que vous aimez. Quand vous aurez été suffisamment formés, vous pourrez utiliser ce que vous savez pour engager la discussion avec ceux qui ne sont pas sauvés. J’ai pu le faire bien souvent, et j’ai vu des gens venir à Christ à la suite de ces discussions. Ces temps périlleux que nous vivons sont aussi des temps où nous pouvons gagner beaucoup d’âmes à Jésus-Christ, ce qui aura des conséquences éternelles.

Si vous avez déjà accepté Jésus-Christ comme votre Sauveur, mais si vous êtes tièdes dans votre marche spirituelle avec Lui, vous devez Lui demander immédiatement pardon et Le prier de vous renouveler. Il vous pardonnera instantanément, et remplira votre cœur de la joie du Saint-Esprit. Il vous faudra ensuite veiller à prier et à lire la Bible chaque jour.

Si vous n’avez jamais accepté Jésus-Christ comme votre Sauveur, mais que vous avez compris qu’Il est vivant, que nous approchons de la fin des temps, et que vous voulez accepter le don gratuit de la vie éternelle, vous pouvez également le faire dès maintenant, dans le secret de votre demeure. Dès que vous acceptez Jésus comme votre Sauveur, vous passez par une nouvelle naissance spirituelle, et vous avez la certitude d’aller au Ciel, comme si vous y étiez déjà. Vous pouvez alors être assuré que le Royaume de l’Antichrist ne vous touchera pas spirituellement.

Si vous voulez naître de nouveau, veuillez consulter dès maintenant notre page consacrée au salut.
Nous espérons que vous avez été béni par notre ministère, qui s’efforce d’éduquer et d’avertir les gens, afin qu’ils puissent voir venir le Nouvel Ordre Mondial, le Royaume de l’Antichrist, dans les nouvelles qu’ils écoutent chaque jour.


Si vous cherchez des infos sur la Bible, cliquez sur : http://biblique.blogspot.com/  
ou sur la science : http://gloireaucreateur.blogspot.com
ou sur les religions : http://religionouDieu.blogspot.com


 

 

Retour à l'accueil