Des produits chimiques décelés chez des bébés et leurs mères 
 
Une expérimentation anglaise pratiquée sur des cordons ombilicaux a révélé la présence de produits chimiques dans le sang des mères et celui de leur bébé. La plupart des produits chimiques se trouvent dans des produits utilisés quotidiennement.
 
Une étude anglaise qui fait froid dans le dos. Selon des tests pratiqués sur des cordons ombilicaux d'une quarantaine de mères venant d'accoucher, les bébés dans le ventre de leurs mères seraient contaminés par des matières chimiques dangereuses. Et ce, à un stade de leur développement où ils sont particulièrement vulnérables, selon un rapport conjoint du Worldwide Fund-UK et de Greenpeace publié jeudi.

Des tests pratiqués dans le sang prélevé sur les cordons ombilicaux d'une trentaine de nouveaux-nés et sur 40 mères venant d'accoucher ont été analysés pour vérifier la présence de 35 produits chimiques. Les recherches portaient sur des produits ignifuges, des composants artificiels utilisés en cosmétique ou dans les produits de nettoyage.

Produits du quotidien

Dans chaque échantillon de sang, a été décelée la présence d'au moins cinq produits chimiques, alors qu'ils sont soupçonnés d'être liés à des problèmes médicaux comme des anomalies congénitales ou certains types de cancer. Certains en contenaient quatorze, deux mères avaient dans leur sang 17 des 35 produits chimiques examinés.
La plupart des produits chimiques se trouvent dans des produits utilisés tous les jours, comme des produits ménagers, des sprays, des parfums et des cosmétiques. Greenpeace et la WWF demandent que ces produits soient identifiés, interdits et remplacés par des substituts inoffensifs.


Source : TF1

 

POURQUOI VIVAIENT-ILS SI LONGTEMPS ?


Retour à l'accueil