Conseils pour se protéger des ondes

Avez-vous compté les minutes qu’ont duré vos trois dernières conversations téléphoniques ? Hélas, sûrement pas…

Les preuves se multiplient pourtant du lien entre les ondes électromagnétiques et des maladies très graves (cancer, troubles lourds du sommeil, Alzheimer, leucémie infantile, cataracte etc.).

Un chercheur a récemment évoqué le cas d’un adolescent ayant développé les symptômes de la maladie d’Alzheimer…parce qu’il avait gardé son téléphone mobile en veille sous son oreiller. Oui, simplement en « veille » !

Voilà pourquoi il est indispensable d’apprendre à se protéger soi-même des ondes. Surtout quand on sait que la prévalence des tumeurs cérébrales augmente chez les personnes qui téléphonent plus de 30 minutes par jour ! (30 minutes, c’est seulement 3 petits coups de fils de dix minutes…) Cette protection commence dans votre chambre à coucher. Nous vous donnons une série de mesures à prendre sans attendre :

mettre son téléphone portable à plusieurs mètres de son lit, videz votre chambre de tout appareil électrique, fuyez les lampes fluo-compactes, désactivez le wi-fi, investissez dans un interrupteur automatique de champ, etc.

N’oubliez jamais que c’est la nuit que nous sommes le plus sensibles aux ondes. Certains téléphones s’avèrent beaucoup plus dangereux que les autres.

Jean Marc DUPUIS

Retour à l'accueil